Swordeddine's shared items

mardi 20 février 2007

Voilée dévoilée...voilée violée

C'était un jour de Janvier, je me suis épris de la scène d'une femme voilée, dirigée comme un voilier par un homme, qui semblait souffler lui même le vent qui frappe le voile de leur embarcation les menant à sa guise dans le cours de la vie. Il était là derrière elle, guettant tout regard vicieux qui pouvait se projeter sur sa protégée, ou devrais-je dire sur son objet, il ne cessait de lui reprocher chaque pas retardé, chaque arrêt déplacé, et bien sur n'oubliant jamais de projeter tel un volcan en activité, du fond de ses deux cratères juste au dessous de sa marque frontale de pratiquant, des étincelles de regards perçants guettant les yeux baladeurs des imposteurs oculaires. A un moment elle se trouva coincée entre deux hommes chacun esquivait le pas de l'autre tantôt à gauche tantôt à droite, essayant de se creuser un chemin entre les marées humaines de la rue de Rome sous le son hélant des marchands ambulants, cette fraction de seconde d'esquive a vraisemblablement déplu au commandant de bord, qui a cru son navire devenir une proie aux deux pirates pédestres, il attrapa sa compagne de sa main et la poussa entre les deux hommes, il l'utilisa comme le bélier qui fracassait les portes des forteresses, croyant ainsi échapper à ces opportunistes frustrés, mais ce fut une mauvaise manœuvre, en effet l'un des hommes bousculés ne trouva comme cale que le voile de la sainte épouse, s'y accrocha et découvrit de son geste désespéré en quête d’équilibre, les cheveux de la femme qui de voilée semblait devenir violée, comment échapper aux regards opportuns des gens, elle devint rouge se sentant sûrement dépucelée, son homme a quitté le brun pour se teindre en bleu marque de furie et de rage d'un homme désormais cocu. Le criminel qui dénuda la femme était jaune de peur, tout retourné, il avait honte, mais surtout peur de cette bête en furie qui servait à cette ex-voilée de mari. En parfait chevalier l’homme s’empressa de couvrir les cheveux ô combien sensuels et charnels, en faisant attention à lui écraser le crane, lui cria et ordonna de faire attention et la tint par la main comme on tient une bête et la fit marcher devant lui en lui disant « Tu verras en rentrant », il a très bien fait attention à ce qu’aucun cheveu ne dépasse de peur que les frustrés dans notre genre n’arrivent à apercevoir la merveille qu’il tient tant à couvrir. Pauvre de nous on n’a pas eu assez de temps pour admirer les cheveux de cette dame, ni fantasmer sur l’érotisme dégagé par les formes de cette femme. Elle a de la chance d’appartenir corps et corps à cet homme, qui sans lui, elle aurait pu vivre avec les cheveux découverts au risque de voir tous les hommes la violer, l'insulter, la convoiter comme ils le font toujours dans la rue dès qu'ils voient une femme cheveux nus.

13 commentaires:

sassou a dit…

Je l'aurais plutôt appelé "femme voilée, femme violée"

je suis épatée par ce que tu peux écrire et je suis même très fière que tu puisses contrer ce genre d'idées.

Jolie métaphore!

walid a dit…

chihémék....tit3ada 3la rou7ék witlhé fi7wéyjik.....ama apart ça ton style est merveilleux BRAVO

azza a dit…

C'est malheureux ,c'est tous ce que je peut dire :<, Moi aussi à ta place je ne reste pas indifférente.

bel gacem al zlassi a dit…

Ech mech an kollek ? Tu sais en tunisie et particulièrement chez nous, il y a beaucoup de prédateurs . Ma femme n'est pas voilée, mais je t'assure que si elle si mettait cela m'arrangerait beaucoup, parce que j'ai vraiment assaisté à des trucs d'opportunistes comme tu dis . Je t'assure qu'il y a des choses qui se passent dont tu n'as pas forcément la moindre idée .Franchement les mâles en tunisie, sont comme des animaux en rut . C'est trop, il n'y a aucun respect et je comprends qu'un mari assistant à ce qui se passe chez nous puisse devenir comme cet homme, aussi malade de jalousie . Tu dis ce que tu veux, mais je t'assure, j'en ai tellement vu, on dirait que certains se sont spécialisés dans cette activité qui consiste à ne s'intéresser comme femme mariée pour les débaucher . Et attention, quand je dis ça, je ne dis pas que la femme est responsable de la situation par un regard échangé ou quoi que ce soit . Ce n'est pas le cas, c'est vraiment l'homme qui attaque et spécialement en ciblant ce genre de femme qui vient de quitter son mari momentanément par exemple . Ca m'est arrivé à l'aéroport, on aurait dit que le gars attendait impatiemment que je tourne les talons pour lui laisser ma femme . Je n'exagère pas, le gars ma yehchemech , il regarde avec insistance attends que la proie soit seule et disponible . Il y en a qui tire leur jouissance du fait qu'il réussisse à débaucher une femme mariée .
Franchement, s'il n'en tenait qu'a moi je règlerai très très vite le problème .

SWORDEDDINE a dit…

Comment tu règlerais ce problème? Je suis curieux de connaitre la solution. Je respecte ton opinion, et suis alarmé par la situation dans laquele tu as pu te trouver, mais il n faut pas généraliser, celui qui courtise les femmes des autres ne fait pas de différence entre voilée ou non, c'est un autre problème. Néanmoin, je n'ai fait que relater une scène où un homme a eu une réaction extrêmement déplacée vis à vis de sa femme, sous les yeux de tout le monde, alors qu'il n'y avait aucune offense ni atteinte à sa femme ni à sa virilité.

Asma a dit…

j'ai lu attentivement l'histoire, tu l'as très bien decrit ,mais je ne sais pas pourquoi elle t'as marqué autant.
réponds moi STP

SWORDEDDINE a dit…

@asma: cette histoire ne peut passer invisible, est ce que tu peux me dire si tu trouves que ce genre de scènes ne marque pas et n'attire pas l'attention? Une scène entre une victime et son bourreau où les deux, selon moi sont responsables, l'homme est responsable à cause de son esprit moyenâgeux et la femme à cause de sa soumission alors que toutes les lois sont à ses cotés pour ne pas rester sous l'emprise de tel homme. Je ne sais pas, mais en général ce genre de bêtises attire trop mon attention.
Et maintenant est ce que tu peux me dire pourquoi tu me demandes ça STP?

Asma a dit…

Pardon, je suis peux être un peu naïve mais qu'est ce que tu traites de bêtises.
j'attends ta réponse

SWORDEDDINE a dit…

@Asma: La bêtise c'est cet homme à la limite de la paranoïa, qui croit qu'on complote pour voir les cheveux de sa femme, la bêtise c'est aussi cette femme qui se laisse, malgré toutes les lois qui la protègent, malmener par un ignare qui n'a d'égard qu'à son foulard.
La bêtise c'est cette scène, qui ne devrait plus exister de notre temps, une scène digne de l'homme de Cromagnon.

Mais est ce que tu peux me dire le fond de ta pensée?? J'ai l'impression que tu n'aimes par le fait que je relate cette histoire, je me trompe??

Asma a dit…

Je crois qu'on n'a pas le droit de juger les autres parce qu'ils sont différents de nous. Le fait qu'elle soit voilée ne fait pas d'elle une femme soumise, le fait que son mari ait réagi ainsi ne fait pas de lui un monstre. Tu ne peux pas comprendre pourquoi elle était si confuse comme tu ne peux te mettre à la place de son mari.
Et pourtant tu fais tout pour les culpabiliser pourquoi, parce qu'ils ne pensent pas comme toi que mettre un voile est encombrant, arriéré, ancestral….
ce n'est pas que tu relates l'histoire qui me dérrange mais tout ce qu'ilya dérrière; toute cette hostilité, ce dégout parfois la colère ;POURQUOI???????

SWORDEDDINE a dit…

Ce n'est pas une question de différence ou de voile, je n'ai pas à critiquer le voile et je suis contre son interdiction, mais je critique les gestes de cet homme ignare envers sa femme soumise et inconsciente des lois qui la protègent, pousser sa femme et la tenir comme on tient un animal en furie est critiquable, je suis désolé d'offenser, la pratiquante et la bonne musulmane que tu es peut-être, mais c'est pas parceque tu défends le fond qu'il faut que tu justifies la forme. cet homme s'est comporté d'une façon on ne peut plus bête, et sa femme d'une attitude d'esclave soumise et sans aucune valeur.
Je me demande comment tu as pu faire abstraction de tous les détails pour ne discuter que le fait que je sois dégouté du voile?? Ou est ce que j'ai mentionné que j'ai été dégouté du voile ou des pratiquants? Pourquoi tu as tenu à expliquer comme ça cette histoire alors qu'au fond elle ne dit rien de ce que tu avances. Tu veux qu'au nom du voile on se voile la face?? Heureusement que tu es une femme tu devrais en premier lieu oublier qu'il s'agit d'un problème de religion mais plutôt d'un problème social ou une femme est maltraitée par un homme, mais c'est hallucinant comment la religion vous fait oublier jusqu'à vos droits élémentaires..

Asma a dit…

Je suis désolée du mal entendu mais aucune loi ne peut protéger une femme de son mari .vraiment aucune.

Massir a dit…

Je viens de lire ta note. Il me semble d'ailleurs l'avoir déjà lue. J'ai mis un lien dans mon propre blog, dans un commentaire à ma note "Je ne veux pas être emportée par la vague!!!" parce que j'ai beaucoup aimé la réponse que tu as faite à Asma et quelque part, c'est un peu ce que je pense.